Les Couteliers Basques

Les Couteliers Basques dans Maison Actuelle !

Posté par andrea 14 octobre 2016 0 commentaire
Les Couteliers Basques dans Maison Actuelle !
[Total : 9    Moyenne : 4/5]

Maison Actuelle, Automne 2016, Dossier spécial Coutellerie.

Rachel et Pascal Exposito, frère et sœur, associés depuis 12 ans, sont artisans d’art à Bidart, près de Biarritz. Leurs créations Artzaina, Mizpira et Bixia parlent des traditions basques. Couteliers depuis près de 30 ans, ils ont créé le premier couteau basque en bois de néflier. Paré de ce bois noble qui nécessite de longues années de travail, Mizpira porte l’empreinte de leur culture l’héritage d’un savoir-faire ancestral, celui du Makila, le bâton de marche des bergers basques. Au fil des ans, animés par l’envie de créer et d’innover, leur passion commune de la coutellerie a donné naissance à leurs deux autres marques Artzaina et Bixia, dans la même lignée, toujours fidèles au terroir et aux valeurs du Pays Basque.

Trois créations artisanales

Mizpira, avec sa ligne traditionnelle, est un couteau noble réalisé dans les règles de l’art. Son manche en néflier scarifié et sa croix basque sculptée à la main, à la pointe du ressort soulignent ses origines basques. Robuste et classique, il arbore fièrement le « lauburu », la croix basque. Il se décline en couteau de poche, en sommelier et au sein d’une gamme art de la table. Mariant innovation et créativité, Bixia est coloré et sensuel. Véritable couteau d’artisan, il conjugue savoir-faire authentique et création contemporaine. Épousant les formes de l’emblématique piment d’Espelette, il en a également le caractère et le piquant.

Quant à Artzaina, il s’inscrit dans la même lignée que le Makila, toujours fidèle au Pays Basque ; il est fait de lignes tendues, de bois de néflier, de corne ou d’autres matériaux précieux et rares associés au métal ciselé. Fier ambassadeur de ce savoir-faire artisanal, Artzaina est aussi bien un compagnon de route fiable et robuste qu’un accessoire précieux à l’élégance intemporelle.

Le néflier dans la tradition du Makila

Il existe, dans les forêts du Pays Basque, un arbre singulier dont les branches sont précieusement et minutieusement travaillées pendant de longues années par la main de l’homme : le néflier. A la fois robuste et facile à travailler, c’est le bois exclusivement utilisé pour la fabrication du Makila, le célèbre bâton des bergers basques. Son fruit, Mizpira en basque, a donné son nom à leur toute première création il y a une dizaine d’années.

Les étapes durant les années de séchage

Premièrement, la scarification. A l’instar du Makila, les manches de leurs couteaux en bois de néflier sont ornés de traits et d’arabesques mystérieuses. Ces reliefs insolites sont en réalité les stigmates cicatriciels d’entailles qu’ils ont pratiquées dans le bois encore sur pied. Puis, vient le ramassage au mois de Novembre. Le passage au four et la transpiration viennent ensuite et permettent de dégager l’écorce, puis dans la chaleur de l’âtre, des gouttes perlent à l’extrémité de chaque branche.

Au sortir du four, les bois de néfliers brûlants sont immédiatement pris en main; il s’agit de tordre la branche en tous sens, en prenant garde de ne pas la casser, afin que l’écorce se détache. Enfin, le pelage est une des dernières phases de travail du bois qui consiste à supprimer manuellement les dernières traces d’écorce encore présentes sur la branche de néflier et conférera à la branche ainsi dénudée, sa patine chaude et colorée.

Les couteaux de table

Digne descendant de la canne de berger dont il reprend le profil effilé, Artzaina est fait de lignes tendues, de bois nobles et de métal ciselé. En version table, il se décline dans une large palette de bois, 13 essences disponibles pour offrir le plus grand choix : néflier, bois de rose, ébène, bois de violette, buis, olivier, noyer, platane, pistachier, bois d’amourette, wengé, bouleau, genévrier.

Les précieux : Artzaina et Bixia version luxe

Dans cette gamme, requérant minutie et précision les manches de ces deux modèles sont fabriqués avec des matériaux rares tels que l’os, l’ivoire et la molaire de mammouth mais aussi l’ivoire de phacochère. Membre de l’association le Cercle des Créateurs Basques, Les Couteliers Basques travaillent avec la célèbre joaillerie Amestoy de Biarritz pour réaliser d’autres œuvres d’art ! De véritables bijoux… couteaux avec manche en nacre rehaussés de diamants sertis dans la queue du piment du Bixia ou manche en corail paré de la croix basque en or blanc sertie de diamants.

La rénovation

Les Couteliers Basques se spécialisent également dans la rénovation des anciennes ménagères de table abîmées. Grâce à leur savoir-faire, ils changent les lames ou les manches, polissent les bois précieux, les cornes et divers matériaux, recollent les argenteries et autres pièces desserties et proposent même des ciments spéciaux qui permettent de passer l’argenterie au lave-vaisselle !

Une visite à la boutique installée dans une très belle ferme de 1769 entièrement rénovée, permet aux visiteurs d’observer le travail des couteliers à travers de larges baies vitrées.

Retrouvez les sur lescouteliersbasques.fr 

Vous aimerez aussi