Couteaux de FranceLes conseils du coutelierLes CouteauxLes Couteliers Basques

Le Yatagan, un couteau basque ?

Posté par andrea 24 juin 2016 0 commentaire
[Total : 34    Moyenne : 3/5]

Vous avez sûrement déjà entendu parler du Yatagan, ce couteau aux rosettes proéminentes. Certains racontent que c’est un couteau traditionnel basque… Revenons sur son histoire pour démêler le vrai du faux.

Voici ce que l’on trouve à son sujet dans le Manufrance du collectionneur…

On le retrouve dans la catégorie : Couteaux dits « d’exportation »

L'histoire du yatagan dans le manufrance du collectionneur

« Ces couteaux choisis parmi les modèles en usage dans certaines contrées où la vente en est courante, sont avantageusement utilisés comme couteaux de poche ou comme arme de panoplies très curieuses.
Couteau de poche dit Yatagan, lame acier, manche fibre rouge avec rosettes, modèle courant pour tous usages. »

Un couteau pour la récolte des feuilles de tabac

Le Yatagan était utilisé dans le bergeracois pour couper les feuilles de tabac. Ses rosettes proéminentes permettaient alors de faciliter la grippe de son manche lorsque la sève gélatineuse des feuilles de tabac coulait.

Il y a une vingtaine d’années, la « mode » des couteaux régionaux s’est emparée de la France et c’est à ce moment là que l’on a commencé à entendre parler de Yatagan Basque. Or, ce couteau n’a jamais été fabriqué au Pays Basque. Il est fabriqué par des artisans de la région thiernoise (pour sa version artisanale, attention également aux couteaux chinois à prix trop attractifs), le berceau français de la coutellerie. De plus, selon les historiens et le Musée Basque de Bayonne, il n’y a pas de forme traditionnelle de couteau basque. Le Yatagan n’est donc pas un couteau basque.

Vous aimerez aussi